DEVENIR MEMBRE

Inscrivez-vous gratuitement et rejoignez notre communauté de passionnés. Cliquez ici !

PARLER DE NOUS

Partagez ce site avec vos amis : Facebook - Twitter - Linkedin

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Recevez en avant-première des informations et les conseils de nos spécialistes.

+33373880388
Vous êtes sur la page : Automobiles historiques

Chevrolet El Camino




Chevrolet El Camino vintage 1967

En 1959, le géant américain Chevrolet décide de une ligne de pick-up sortant de l'ordinaire et loin de l'image de bétaillère que l'on peut s'en faire, en concevant un modèle qui utiliserait la plate-forme d'un véhicule de série, la Chevrolet Impala de cette année 1959, un modèle grand coupé.
Ceci dans le but d'offrir à ses conducteurs un confort et un comportement routier d'une qualité inégalée.
C'est sous ces objectifs que commence le design de la Chevrolet El Camino de 1959.


Le succès immédiat de cette voiture hors norme sera tel qu'elle sera produite chez Chevrolet et GMC durant presque 30 ans. Il était lui même inspiré de son cousin du groupe Ford, le Ranchero , produit depuis 1957 sur la base d'une Ford Fairlane. Les fonctionnalités mélangées au style font bonne recette : on garde la touche farouche si réussie de l’Impala entre l’avant, les ailes, les yeux de chats servant de phares et on y ajoute une caisse aux capacités impressionnantes. Celles-ci ravissent rapidement commerçants, agriculteurs, entrepreneurs…


Il faudra attendre quatre ans pour voir apparaître de nouveau la désignation El Camino puisque c’est en 1964 qu’il revient, cette fois basée sur la structure de la célèbre Chevrolet Chevelle. Le modèle est relancé de la plus belle manière : les ingrédients d’une motorisation performante dans une taille intermédiaire qui vont faire de la Chevrolet El Camino un énorme jackpot. La voiture dépasse son concurrent Ranchero avec plus de 32 000 ventes cette année là.


La El Camino subit de nouvelles transformations à partir de 1968 : un peu plus longue, capot étiré, lunette arrière reculée, pneus plus larges. La mécanique aussi a le droit à ses améliorations et se trouve à disposition un big big block, le V8 de 7,4 litres. Ces versions boostées demeurent jusqu’au début des années 70, les restrictions de l’Etat freinant très vite les big block. En 1972, la dernière année de la troisième génération, les moteurs perdent lourdement de leur puissance. Le style demeure intact, on garde la flamboyante allure qui lui vaut son succès. Début 1980, les nouvelles générations apportent de belles prestations. Pour les puristes, les seuls vrais uniques modèles demeureront toujours ceux des années 60, la dernière production d’El Camino se réalise en 1987 et achève la vie mouvementée du pick-up Chevrolet, on retrouvera un peu plus tard le Chevrolet Silverado et Chevrolet Colorado qui sont les actuelles déclinaisons.


Chevrolet El Camino Logo retro



Annonces de Chevrolet El Camino

Chevrolet El Camino

Fabulous Motors pinup-telephone






Qualité du service